Les 6 mois de Toute Puce

Il y a 6 mois, notre petite princesse venait nous rejoindre… Après au moins 6 longues années à l’attendre, elle est arrivée sans prévenir. Comme quoi, tout le monde me disait qu’elle arriverait au moment où l’on n’y penserait plus, et bien ça a été le cas!

Un jour, je me suis sentie mal à l’approche du repas de midi. C’était bizarre parce que je pouvais passer une journée entière sans rien avaler et sans ressentir aucun malaise. Je me suis tout de suite doutée que ça pouvait être elle. Il me restait un test de grossesse inutilisé à la maison alors en rentrant je l’ai fait tout de suite, puis je suis allée en acheter deux autres. Quelle belle surprise de voir à chaque fois les deux barres tant attendues! J’ai aussitôt téléphoné au Papa pour lui dire « T’enflamme pas mais je crois que ça y est! » et je suis partie au labo faire une prise de sang dont j’ai récupéré le résultat le jour même à 18h. Verdict: enceinte de 5 semaines! Le choc.

La Grossesse

Ce que j’ai trouvé drôle c’est que durant les 5 semaines où je ne savais que j’étais enceinte, je n’ai jamais eu aucun symptôme de grossesse. Et du jour au lendemain, ils sont tous arrivés en même temps! Ce sont les nausées qui m’ont le plus gêné au début mais heureusement c’est vite passé. Nux Vomica a été un précieux allié.

Début du second trimestre, mal de dos horrible, c’était limite si je pouvais marcher. Ça a duré un mois à peu près. Et mon bidon commençait à s’arrondir, doucement mais sûrement.

On commençait a acheter des petits trucs par-ci par-là avant de savoir si ce serait une fille ou un garçon. On espérait secrètement que ce serait une fille mais en sachant très bien que nous l’aimerions tout autant si c’était un petit mec. Dans ma tête, je me suis tellement préparée à l’éventualité que ce soit un garçon que j’ai fini par m’en persuader.

Et puis, rendez-vous du 5ème mois, on va découvrir le sexe. La gynéco nous dit : c’est une petite fille! Trop bien!! On était trop contents. Au rv d’après elle nous sort « C’est un garçon hein? », on était là quoi ?! Et puis non c’était bien une toute puce minette!

En mai on a profité d’un week-end France pour commencer à acheter les premiers habits et ce n’est qu’à partir de l’été qu’on a préparé son petit coin dans notre chambre (merci Ikea!). Elle était prévue pour le 21 septembre et fin août nous étions prêt à l’accueillir.

L’Accouchement

13 septembre 2017. Rendez-vous chez la gynéco à 8h pour un monitoring de contrôle. Tout allait super bien jusque là, pas de contraction ni aucun signe d’un accouchement imminent. Normalement il restait une semaine avant le terme.

En fait le travail avait commencé. La gynéco me donne rendez-vous à l’hôpital à 15h le jour même pour finir de me déclencher. D’un côté j’avais du sentir le truc parce que ma valise de maternité et celle de la puce étaient déjà dans la voiture.

Donc on rentre à la maison, sans se presser et le Papa part au boulot, tranquille. On avait le temps.

Sauf qu’une fois toute seule, mes contractions ont commencé à s’amplifier mais genre beaucoup. Tellement qu’au bout d’une heure j’ai rappelé mon mari pour qu’on aille à l’hôpital tout de suite. Arrivée à l’hôpital 11h30. On avait la minette dans les bras à 12h17 🙂 Irréel le truc.

50cm de pur bonheur posés sur moi, tout petit, tout chaud, tout vivant! Au bout de 2h on monte dans la chambre normale et la nouvelle vie commence.

Le Retour à la Maison… à 3

Deux jours plus tard, retour à la maison avec Bibouchat. La nouvelle vie s’est mise en place naturellement, on a tous pris nos marques assez facilement, enfin je crois.

Ceux qui ont eu du mal ont été les chats. Les pauvres, ils sont passés de rois tout puissants à… on nous calcule plus trop et il y a un nouveau truc à la maison qui pleure et nous empêche de dormir 18h par jour.

Mais heureusement « le truc » ne pleurait pas trop. Elle se réveillait juste toutes les deux heures pour téter. *Désolée d’être née genre hier et d’avoir faim les gars!*

Papa est resté avec nous 15 jours et puis reparti au boulot. À partir de là, on a passé 4 mois à s’observer, à se connaître et surtout à téter toutes les 2 heures pendant 20 minutes et faire des siestes de ouf tout l’après-midi sur maman. Après 4 mois, mon lait ne suffisait plus donc on a du passer au bibi. Je voulais faire mixte, moitié bibi, moitié sein et puis finalement au début elle a continué à téter la nuit et elle a finit par ne plus vouloir le sein :/

Et voilà, aujourd’hui elle a 6 mois et c’est passé à la vitesse de la lumière.

Share: